La régie technique du spectacle, Globalson.

Dans le spectacle vivant, la régie rassemble toutes les activités qui rendent possibles le spectacle et les représentations. Elle comprend la dimension technique de la création : régie son, lumière, plateau et englobe également les activités d'organisation matérielle et administrative du spectacle : planning, location de matériel, gestion des stocks... La régie générale s'exerce dans des domaines variés : régie de lieu, d'événement, de création, de compagnie, de festival, de tournée...

UNE PROFESSION AU CROISEMENT DU TRAVAIL ARTISTIQUE ET TECHNIQUE

"Le régisseur général est le responsable technique de la préparation, de l'exploitation, de la coordination et de l'organisation matérielle, humaine et technico-administrative des spectacles et des manifestations." (Répertoire national des certifications professionnelles - RNCP).

Ce poste, au cœur du processus de création, est directement lié à l'environnement technique et administratif du spectacle. Le régisseur général encadre les régisseurs spécialisés en son, lumière, plateau, alors que lui-même est placé sous l’autorité du directeur technique.

Dans tous les cas, la capacité du régisseur général à favoriser le lien entre les intervenants d'un spectacle est primordiale. Sa connaissance des équipes, son expérience approfondie du plateau, lui permettent de jouer un rôle d'intermédiaire entre les artistes, les techniciens et l'administration.

Le terme de régisseur est souvent employé de manière générique, caractéristique d'une profession aux responsabilités multiples où les salariés, notamment dans de petites structures, sont amenés à intervenir à différents niveaux de l’organigramme, ou à combiner les fonctions de coordination et celles relevant de spécialités (lumière, son …).

Par ailleurs, selon le type d’organisation ou le domaine artistique considéré, on rencontre des dénominations variées telles que régisseur général de spectacle, régisseur général de scène, régisseur général d'orchestre, etc.

On peut néanmoins relever des catégories plus fréquemment représentées. Celles de directeur technique et de régisseur général coexistent généralement dans les structures importantes et correspondent à des responsabilités différentes.

Le directeur technique semble davantage impliqué dans le fonctionnement général de la structure et participe entre autres à la définition de la politique de production et d'exploitation de l'entreprise. Il est impliqué dans l’élaboration du budget avec la direction et gère l’enveloppe globale attribuée pour les différents projets ou services. Il est également fortement engagé dans les questions de sécurité.

Le régisseur général demeure avant tout lié à la vie même d’un spectacle et à sa réalisation qu'il prend en charge sur délégation du directeur artistique Il va coordonner et encadrer l’ensemble de l’équipe technique : régisseurs son, vidéo, lumière, plateau… qu’ils soient permanents, intermittents, ou prestataires extérieurs.

Les deux fonctions peuvent se confondre en un seul poste, selon la taille de l’organisation. Par ailleurs, l’accès aux fonctions de directeur technique passe généralement par l’expérience acquise sur le terrain en tant que régisseur général.

ORGANISATION DE LA FILIÈRE TECHNIQUE

Dans le référentiel métier de régisseur général élaboré par la Commission paritaire nationale emploi formation Spectacle vivant (CPEF-SV), on trouve l’organigramme complet de la filière technique:


Directeur technique

Régisseur général

Régisseur général adjoint

Régisseur principal ou de site

Les régisseurs spécialisés dans un domaine d’intervention :


Régisseur plateau/scène

Régisseur lumière

Régisseur son

Régisseur audiovisuel...

Les régisseurs spécialisés liés à un mode ou lieu d’intervention :


Régisseur de production

Régisseur de lieu de répétition

Régisseur de salle

Régisseur de structure mobile...

La présence ou non de ces différents niveaux de professionnels au sein de la filière technique du spectacle vivant est fonction du lieu où se déroule le spectacle, de la taille de l’organisation dans laquelle ils interviennent et du domaine du spectacle vivant concerné.


« Le régisseur général a pour mission de rendre compatibles les demandes artistiques avec les moyens techniques. Il fait le lien entre sa direction (chefs d’établissements, directeur technique) et les équipes artistiques et techniques (régie son, lumière, plateau) pour garantir le bon déroulement du spectacle ou de la manifestation. Il est techniquement responsable de sa préparation, de son organisation et de son exploitation.

LES COMPÉTENCES ET CAPACITÉS DU RÉGISSEUR GÉNÉRAL

Techniques :


Concevoir une réponse technique adaptée au projet artistique

Évaluer, faire des propositions, des ajustements

Appliquer la réglementation

Assurer la veille technologique

Appliquer les règles et mécanismes budgétaires

Culturelles et artistiques :


Comprendre l’environnement artistique, économique et social

Méthodologiques :


Concevoir une méthode de travail

Organisationnelles :


Planifier

Organiser le travail, animer une équipe

Maintenir le respect des règles d’hygiène et de sécurité

Gérer le temps, les moyens techniques, humains et financiers

Organiser la prévention des risques et la sécurité

Ajoutons à toutes ces compétences la capacité à être force de proposition, de savoir motiver et animer une équipe et d’être à l’écoute des besoins et contraintes des artistes comme du personnel technique impliqué.


LES FORMATIONS

Le métier de régisseur général est souvent méconnu et peu de formations initiales y préparent spécifiquement. Les centres de formation spécialisés les proposent souvent en alternance.

Métiers de terrain et d’expérience, les fonctions de la régie ou de la direction technique passent aussi par la formation continue auprès d’institutions reconnues par le secteur professionnel. Elles offrent de nombreuses sessions de durée variable sur les différents aspects du métier (technique, sécurité, management gestion et organisation…).

Que ce soit pour les formations aux métiers de la régie ou de la direction technique, les centres de formation exigent une solide expérience professionnelle et une bonne connaissance de l’organisation et de la réalisation technique des projets dans le spectacle vivant.



Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !

Date de l'événement :